Antonia Boyadgian, neurofeedback qEEG à Toulouse
Antonia Boyadgian
Psychologue, Neuropsychologue, Praticienne et Formatrice en Neurofeedback EEGq

Neurofeedback à Toulouse

Neurofeedback EEGq

Une méthode efficace pour rééquilibrer le fonctionnement du cerveau

Dans un premier temps, il nous faut analyser l'activité de votre cerveau et identifier les déséquilibres correpondant aux difficultés que vous rencontrez dans votre fonctionnement quotidien. C'est l'analyse quantitative de l'électroencéphalogramme (ou EEGq).

Ensuite, à chaque séance, nous invitons votre cerveau à modifier son activité, pour trouver un fonctionnement plus équilibré et harmonieux.

L’affichage que vous voyez sur l’écran reflète l’activité de votre cerveau. Toute modification dans le sens voulu est immédiatement récompensée (le jeu vidéo progresse, vous gagnez des points, la musique se fait plus fluide et plus audible...). Votre cerveau suit l'invitation de ce feedback et expérimente de nouvelles façons de fonctionner.

La répétition fréquente de l’exercice permet aux circuits neuronaux nouveaux de se stabiliser et se consolider.

Par le placement des capteurs, nous choisissons les régions cérébrales à travailler.

En paramétrant les protocoles, nous pouvons activer certains réseaux cérébraux, calmer une activité excessive ou renforcer la stabilité d’une région corticale.

En adaptant l’interface, nous adaptons l’exercice à l’âge et aux goûts de chacun pour rendre les séances aussi agréables et motivantes que possible.

Vous sentirez progressivement les bénéfices des séances dans votre quotidien (moins de labilité et de débordements émotionnels, humeur et sommeil améliorés, moins d'anxiété, meilleure concentration et efficacité sur les tâches complexes, réduction des douleurs chroniques, etc.).

                                       L’activité électrique du cerveau (EEG) est mesurée à la surface du cuir chevelu, analysée par des logiciels dédiés                                          et présentée en temps réel sur une interface multimédia (jeu, graphiques dynamiques, film...).

Grâce à ce feedback immédiat, le cerveau peut être guidé vers un fonctionnement plus stable et plus harmonieux.

                                   Face à ce "miroir", vous apprivoisez des états mentaux différents, et vous apprenez à accèder à ces états plus aisément,                                              en fonction des besoins du moment.

Pour mieux comprendre... une vidéo?
Le Neurofeedback expliqué aux enfants...

video-play-icon
Hqdefault

Des réponses à vos questions...

Qu’est-ce que l’évaluation EEG et clinique « ligne de base » (première étape de notre travail ensemble) ?

Les séances de Neurofeedback sont fortement personnalisées.

Pour vous proposer un accompagnement efficace, il me faut bien vous connaître, comprendre où vous en êtes, ce qui vous fait souffrir, ce qui, dans votre fonctionnement, vous bloque et vous empêche d’avancer comme vous aimeriez avancer. J’ai besoin aussi de connaître vous atouts, vos points forts et ce sur quoi nous pouvons nous appuyer.

Cette compréhension passe par l’écoute attentive de ce qui vous pouvez m’en dire et par l’évaluation du fonctionnement actuel de votre système nerveux.  

Nous ferons donc connaissance au cours d’un entretien approfondi. Je vous écouterai, vous poserai des questions, et répondrai aux questions que vous vous posez. Je vous inviterai également à compléter quelques questionnaires.

Puis nous procéderons à l’évaluation EEG « ligne de base », qui consiste à enregistrer l’activité électrique de votre cerveau (EEG ou électro-encéphalogramme) pour établir une cartographie de cet EEG.

Cette cartographie permettra de répondre à plusieurs questions importantes : Quels sont les rythmes dominants de votre EEG ? Comment se distribuent les différents rythmes sur les différentes zones (à l’avant, à l’arrière, à gauche, à droite) ? Comment les différentes zones communiquent-elles entre-elles ?

En croisant ce que nous apprend l’entretien et ce que nous montrent vos patterns EEG, je construis ma compréhension de votre équilibre / déséquilibre neuro-psychologique.

Ceci me permettra de vous proposer des exercices de Neurofeedback adaptés, de vous accompagner au mieux durant les séances, mais aussi de vous suggérer des outils complémentaires qui pourraient vous être particulièrement utiles.

Quel est l’objectif des séances de Neurofeedback ?

Avec le Neurofeedback, nous visons à rééquilibrer le système nerveux, à guider le cerveau vers un fonctionnement plus harmonieux et intégré.

Pour cela, le cerveau va devoir apprendre à relâcher des patterns bien en place, depuis longtemps, pour établir des nouveaux circuits qui lui permettent de fonctionner sur de nouveaux schémas, plus fonctionnels.

 

Quelques exemples (quelques problématiques classiques) :

 

  • Un cerveau dont les rythmes dominants sont très rapides est un cerveau en suractivité permanente. Il est très difficile de faire pause, d’arrêter de cogiter et de penser. Difficile de se ressourcer dans ces conditions. Difficile, en général, de trouver le sommeil. Et c’est très énergivore, donc épuisant, créant le lit d’un futur burnout. Dans un tel cas, les séances viseront à montrer la voie au cerveau pour qu’il expérimente un fonctionnement plus apaisé, plus tranquille, qui lui permet de mieux gérer son énergie, de s’activer plus efficacement quand c’est nécessaire, de faire pause et se reposer plus souvent. Le cerveau gagne ainsi en degrés de liberté, et pourra passer d’un état à un autre plus facilement.

 

  • Une vulnérabilité à la dépression est généralement marquée par des rythmes plus lents sur l’hémisphère gauche. Dans une telle situation, nous tenterons d’activer, stimuler l’hémisphère gauche, pour qu’il trouve un rythme plus dynamique, qui permet de ressentir plus d’élan vital, de confiance ne soi et d’enthousiasme.

 

  • Le lobe frontal est le grand régulateur du cerveau. Il doit orchestrer l’ensemble de l’activité cérébrale pour une bonne régulation de l’attention, des émotions, des comportements, préalables nécessaires à une bonne adaptation aux situations de vie complexes. Si la communication entre le lobe frontal et le reste du cerveau ne se passe pas bien, alors le lobe frontal ne peut réguler efficacement. Les émotions font des montagnes russes et nous débordent, il est très difficile de se concentrer sur ce qui requiert notre attention, et on réagit au quart de tour aux évènements, de manière impulsive, sans filtre et sans temps de réflexion.

Quelle différence entre Neurofeedback EEGq et la méthode Neuroptimal?

Dans notre pratique de Neurofeedback EEGq, il est vraiment difficile, voire impossible, d'imaginer un protocole qui pourrait convenir à tous les cerveaux... Les cerveaux sont différents, complexes, et répondent différemment aux exercices proposés.

Le "protocole universel" n'existe pas.

D'où l'importance de la personnalisation. Nous personnalisons les exercices de Neurofeedback en fonction des caractéristiques individuelles de l’EEG, en fonction de la clinique (symptômes, histoire, objectifs…) et en fonction de l’effet de chaque séance. Le praticien va toujours essayer d’optimiser les paramètres des exercices pour avoir les meilleurs résultats possibles.

 

La méthode Neuroptimal est la méthode de Neurofeedback la plus utilisée en France.

Il s’agit d’un logiciel de Neurofeedback "autonome". Ce qui signifie que le praticien qui l'utilise n'a absolument pas la main sur ce que fait le logiciel. Pas de paramètres à modifier. Et donc pas moyen d’optimiser quand les résultats ne sont pas au rendez-vous.  

 

Dans les meilleurs des cas, les séances sont bénéfiques – et on s’en réjouit.

Mais si, au fil des séances, on se rend compte qu’il ne se passe pas grand-chose, que les bénéfices ne sont pas à la hauteur des attentes, le praticien est tout à fait impuissant face ce constat. Il ne peut rien modifier, rien optimiser... Il faut juste espèrer. Et risquer de constater qu’on a fait x séances pour rien, ou pour pas grand-chose.

 

Par ailleurs, le "protocole" du logiciel Neuroptimal n'étant pas connu (secret d’entreprise), on ne peut vraiment pas avoir un avis critique dessus.

Il n'y a pas d'études d'efficacité publiés dans des revues sérieuses... on ne sait pas quelle est la proportion de patients aidés par cette méthode.

On ne sait pas si c'est 5% ou 85%... Plus que du placebo? ou juste du placebo? (le placebo, c'est déjà puissant... ça marche très bien… c’est bon à prendre, bien sûr…  mais en l’occurrence, on espère quand même plus que du placebo).

On n’en sait rien... Ils disent que leur approche fonctionne... (en citant les études qui montrent que le Neurofeedback fonctionne…) et nous invitent les croire sur parole...

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Caducee.net

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib